• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


assouline assouline 8 octobre 21:24

« Nier le substrat de la pensée européenne »...

Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? On devine qu’on entre ici dans une de forme de mysticisme. Une conception nébuleuse qui ne peut être appréhendée que par le prisme de la foi...

Y-aurait-il une pensée européenne suprême ? Une philosophie générique ? Un axiome fondateur et fédérateur ? Une intelligence naturellement supérieure dont on aurait extrait un substrat ?

Il n’y a guère que les mythifications de l’Histoire qui parviennent à un tel résultat...

Surtout, ce genre de conception répond à une angoisse identitaire : Puisque nous ne sommes pas sûrs d’être bien comme nous sommes et que nous craignons ce que nous allons devenir, soyons ce que nous croyons avoir été... en imaginant ce que ça a pu être... et en magnifiant le tout... sinon, ça ne sert à rien...

C’est fou le temps et l’énergie que les Français perdent à s’interroger sur la manière d’être plus français que français...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès