• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jonas Jonas 8 octobre 00:56

@Fifi Brind_acier « Sur l’attentat de Nice, l’UPR a eu raison de dire que rien n’était clair, puisque la justice a demandé de supprimer 24 heures sur les enregistrements des caméras de surveillance. Le gouvernement voulait cacher quoi exactement ? »

Que les bandes vidéos aient été supprimées n’a rien de surprenant, le gouvernement voulait à tout prix éviter la diffusion de ces vidéos sur Internet, qui montreraient le carnage et stigmatiserait la population musulmane.
Tout comme au Bataclan, toutes les photos des cadavres après l’attentat du 13 novembre 2015 ont été supprimées, interdites de diffusion sous peine d’amende ou de prison.

Cela ne remet pas en cause que l’attentat de Nice est une attaque terroriste islamiste, revendiquée par Daech dans son magazine périodique « Dabiq » :
« Le 14 juillet 2016, un soldat du Califat, notre Frère Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a lancé une attaque sur la ville côtière de Nice, en réponse aux appels de l’État Islamique de cibler les Nations participant à la Croisade combattant le Califat.
Il a utilisé un grand camion pour écraser les citoyens Croisés de la ville française, pendant qu’ils célébraient le 14 juillet, et a réussi à tuer plus de 80 personnes et en blesser plus de 300 avant d’être abattu par la police française. »
Revue de l’État Islamique - Dabiq 15 p 43


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès