• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


velosolex velosolex 8 octobre 22:17

@nono le simplet
Depuis un certain temps le mensonge est devenu endémique, assumé, appris en stage de ménagement dans les entreprises, proportionnellement dirais je aux problèmes, et à la masse monétaire circulant autour de la planète, nous cachant les étoiles.

« Ces choses là n’ont rien à voir ! », nous disent beaucoup d’internautes ici, dont je ne pense pas, qu’ils ont toute leur liberté. En gros : Prouvez la cause à effets…
 Pensent ils faire partie des maitres qui les oppriment ?
Un article comme ça ouvre ce genre de perspectives et de questions. Comme la catastrophe endémique sur Rouen. Simple incendie banal et tout juste un peu pénible touchant au départ une simple entreprise. On append ensuite que les politiques se sont couchés, ont simplifié les lois de contrôle, fait donc le chemin de la catastrophe, et que les dioxines sont bien sûr en catalyse... Qu’une deuxième entreprise a stocké de 5 à 10 000 tonnes de trucs sans étiquettes, en enfumant avant l’incendie les décideurs….Et alors, me dirait on. Prouvez donc le danger ! 
La Fontaine en tout cas en aurait fait une fable, comme celle de « la grenouille et du scorpion »que je trouve admirable !
L’incendie de Rouen hier banalisé est vue maintenant comme une fatalité, tenant à nos inspirations et à notre consommation. On botte le problème vers le particulier. La preuve que la décroissance est bien la seule solution. Moins de biens, moins de consommation, moins de catastrophes, moins de malheur. 
Ca me rappelle une autre fable éclairante de monsieur de la fontaine : Le financier et le cordonnier. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès