• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


CLOJAC CLOJAC 9 octobre 10:16

@Séraphin Lampion
L’état de droit c’est le code du travail pour les privés et contractuels, et le statut de la fonction publique, textes légitimes dans une situation de paix, qu’on a refusé d’adapter aux circonstances actuelles. Parce que l’Eurocrature s’y opposait entre autres blocages.
Maintenant les langues se délient et on apprend que des flics, des vigiles et des matons radicalisés, logés par les RG ou ce qui en tient lieu, ont gagné leurs procès, leurs employeurs étant obligés de les reprendre avec indemnités.
Parce que prier sur le lieu de travail, faire un scandale à la cantine pour que le porc ne figure plus aux menus, refuser de serrer la main des femmes, minimiser les crimes de Daesch sans en avoir l’air, ce ne sont pas des motifs de licenciement prévus par les codes !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès