• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 24 octobre 10:49

@Jean-Luc Picard-Bachelerie
« aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »
Je ne reviendrais pas sur la remise en contexte de votre citation, mais j’ajouterai le texte de Matthieu que l’on confond habituellement avec cette citation : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. » (Matthieu 5, 43-45). 
Pour nos ennemis, la relation d’amour est loin d’être réciproque. Nous devons regarder nos ennemis avec bienveillance, mais sans approuver leurs actes. Par la prière, nous demandons à Dieu de les convertir, ou au moins à leur faire prendre une position plus conciliante. L’amour exige la justice et aimer sans demander la justice et un déni de l’amour. Dans notre société, on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. La mode est au relativisme absolu qui nous fait confondre allègrement bourreau et victimes en faisant passer les bourreaux pour des victimes. La rédemption des bourreaux est toujours possible mais ne peut passer que par la justice.
Aimer ses ennemis n’est pas un processus naturel, mais avec l’aide de l’Esprit-Saint cela devient possible. Cela ne passe pas par l’application contraignante d’une morale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès