• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


rugueux 26 octobre 2019 11:52

@l’auteur

Mauser et non Mausser.

Ce passage n’est pas clair....
"Le calibre n’est pas défini par le diamètre de l’âme de son canon. On se trouve devant un système datant de deux siècles et qui sert à définir la charge selon le nombre de plombs contenu dans la cartouche. La plus petite taille de plomb porte le numéro le plus élevé (plus le diamètre du canon diminue, plus le nombre de balles à la livre augmente).


Le calibre d’un fusil de chasse (par exemple 12, 16, 20 ou le rare 10) est défini par le nombre de sphères de plomb au diamètre du canon qu’il est possible de réaliser avec une livre (de Paris) de plomb.

Le diamètre des plombs (projectiles) c’est une autre histoire. la numérotation va généralement de 9 ou 8 à 00 , 000 voire 6/0....mais si la même numérotation est historiquement utilisée dans plusieurs pays (France/Belgique) et même plusieurs villes (Paris/Lyon/Bordeaux/Toulouse) elle ne recouvre pas la même réalité...

En France la série métrique dite de Paris est la plus courante, il n’y a pas de règle simple pour exprimer le diamètre d’un plomb selon son N°, sauf pour le plomb le plus gros, le 6/0 dont chaque grain pèse 1g et le diamètre est de 5,50mm avec du plomb de densité 11,20...Cette série va de 6/0 à 10 mais pratiquement pour la chasse (en France) on utilise surtout les 4, 6, 7, 8 et 0, voir le 7 1/2....toujours pour la chasse en France les plombs de diamètre supérieur à 4mm sont interdits...le 00 donc...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès