• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 3 novembre 2019 18:58

@Aimable
Quelle différences entre un affichage religieux et un affichage politique ? Lislam a de plus la particularité de toucher à la foi la religion, le social et la politique. Où s’arrête l’un et commence l’autre ? La liberté d’expression existe encore en France et concerne toutes les idées, qu’elles soient sociales, politiques ou religieuses.
Le signe religieux ou politique nous montre que la personne qui le porte a des convictions, sociales, politiques ou religieuses. Le prosélytisme consiste a vous faire croire que ces convictions sont supérieures, en particulier aux vôtres. Vous pouvez donc faire du prosélytisme sans porter de signes ou porter des signes sans chercher à convaincre. Vous pouvez même cacher tous les signes et l’on peut tout de même deviner vos convictions à votre façon d’être. J’avais remarqué lors d’un voyage en Corée que l’on pouvait deviner si notre interlocuteur était Chrétien ou Bouddhiste à sa manière de se comporter dans la discussion. Il y avait donc des signes réels mais aucun prosélytisme. Simplement la manière d’appréhender l’altérité est différente d’une religion à l’autre et ça se voit... Vous ne portez pas de signes visible et pourtant vous exprimez des convictions qui sont des signes pour les autres.

Vous vous concentrez sur le signe alors que le problème est ailleurs : Comment chaque groupe envisage ses relations avec ceux qui sont extérieurs au groupe ? Y a-t-il une volonté de séduire, de convaincre ou un respect de la différence ? Votre interlocuteur établit-il une hiérarchie entre vous et lui ou respecte-t-il la différence dans une relation de fraternité ? Ce mot fraternité est au fronton des mairies et des écoles et est pourtant de moins en moins respecté puisqu’il est impossible à encadrer par la loi. C’est pourtant par la fraternité que se fonde le contrat social en France. Certains groupes sociaux, politiques ou religieux s’affranchissent de la fraternité et c’est cela qui crée le malaise. Le signe devient alors le symbole de cet affranchissement et devient insupportable. En se concentrant sur le signe, on se trompe de cible et c’est bien cette confusion qui est exploitée par les extrémistes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès