• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sls0 sls0 6 novembre 18:53

A la fin des années 70 ont parlait déjà des futurs problèmes à venir dans les banlieux le chômage de masse faisant son apparition.

Avec l’ultra libétalisme qui est apparu dans les années 80 l’écart riches/pauvres s’est amplifié ainsi que le chômage, le problème banlieux a atteint les limites du récupérable, il a été décidé de laisser macérer les banlieux dans leur jus. On oublie le problème et le problème disparait.

Ça fait 20 ans que les gens de banlieu macère dans leur jus. Un peu de la double peine, pas de boulot dans les environs et à l’extérieur un boulot avec une étiquette banlieu dans le dos le boulot ce n’est pas une certitude.

Ca fait des décennies que le discours sur l’égalité des chances ne passe plus.

Les enfants perdus de la république.

Comme en ce moment c’est un peu la marche forcée vers la paupérisation des français, la surface des banlieux risque de s’agrandir. 1% de riches, 10% de personnes aisées et 89% de banlieusards pour le futur.

Pappy attend un chef énergique et fort. Hitler, Staline, Mussolini, Mao et Pinochet étant morts j’en vois pas des masses.

Pour que la paupérisation passe mieux, il faut du mou, du non responsable, Macron est pas mal dans ce rôle.

Avec ses discours de premier de classe il nous en met quand même des sacrés.

Un homme fort imposerait par la force et ça engendrerait des réactions fortes. Macron impose mais par le légnifiant, par ce n’est pas moi c’est l’UE. Une pointure ce mec pour apauvrir les français au profit de ses potes, un dictateur ne ferait pas le dixième.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès