• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Eric F Eric F 7 novembre 20:42

@Fergus
Il faut laisser les candidats (ou plutôt les listes municipales) décider s’ils souhaitent se rattacher à un parti ou courant politique, ou s’ils souhaitent rester hors des courants (on voit par exemple des listes se qualifier d’« intérêt municipal ») dans ce cas ce n’est pas au préfet d’apposer administrativement une étiquette. Le problème est lorsque le candidat veut cacher son affiliation politique, c’est là qu’il y a tromperie pour l’électeur.
L’auteur a raison de mentionner les semi-ralliement sous le manteau au macronisme, pour ne pas avoir avoir de candidat adoubé par En Marche contre eux. Un changement pur et simple d’étiquette serait trop voyant, alors ils se cachent parfois sous des appellations « neutres »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès