• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 novembre 10:02

 

L’inflation sémantique n’a jamais permis de clarifier les réalités, au contraire.

Intituler « terrorisme » toute forme de « violence » aboutit à ne plus comprendre de quoi on parle.

Le « terrorisme » est une tactique d’emploi de la violence (sabotages, attentats, assassinats, enlèvements, prise d’otages ...) à des fins politiques, pour déstabiliser et frapper massivement l’opinion publique et les états concernés. Il peut être le fait d’individus ou de groupes non-étatiques en lutte contre un régime politique, mais également constituer un mode de gouvernement par la terreur ; il s’agit alors de terrorisme d’état. Dans ce cas, ce sont souvent les intéressés qui accusent les autres de « terroristes » en assimilant ce qualificatif à l’ »axe du mal ».

Tout emploi du mot « terrorisme » pose la question de la violence légitime et du droit à la résistance d’une part, et de l’illégitimité de la violence étatique de l’autre. L’appellation « terroriste » utilisée par les états, les institutions ou les partis politiques est toujours péjorative et contestée par ceux qu’elle désigne ainsi comme ennemis.

Utiliser les mêmes excès de langage sur le plan individuel ne contribue pas davantage à faciliter les échanges que cela n’est le cas pour les relations internationales.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès