• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


moderatus moderatus 9 novembre 09:27

@Le421

Si le FN est le parti des ouvriers, moi, je suis un manchot au Sénégal...

============================================================

Bonjour , des informations complémentaires
Méfiez vous, vuus risquez de perdre un bras

Article Le Monde

Si l’enquête Ipsos-Sopra Steria sur la sociologie des électorats de ce scrutin européen note que 40 % des électeurs qui ont voté RN dimanche sont ouvriers, seulement 4 % avaient voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour de la présidentielle de 2017.

Europe 1

Le FN devant chez les ouvriers. Pourtant, les enquêtes d’opinion montrent une très forte percée de Marine Le Pen au sein de l’électorat ouvrier. Selon la dernière étude du Cevipof, 44% de ceux qui se disent certains d’aller voter iront glisser un bulletin au nom de la présidente du Front national dans l’urne. C’est plus que toutes les autres catégories socioprofessionnelles, devant les employés (35%) et les agriculteurs (35%), deux autres électorats très tentés par l’extrême droite.

Les ouvriers de plus en plus tentés par le FN. Ces chiffres ne sont pas propres à l’élection présidentielle. Lors des dernières régionales déjà, en 2015, 43% des ouvriers avaient voté Front national. Ils se tournent davantage vers l’extrême droite depuis 1988. À l’époque, 18% votaient Jean-Marie Le Pen au premier tour. En 1995, ils étaient 23%. En 2002, 31%. Après une rechute en 2007, le vote ouvrier en faveur du Front national avait de nouveau grimpé à environ 30% en 2012.

Si on continue à dire qu’à minuit il fait jour on ne peut avancer NON ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès