• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


doctorix doctorix 11 novembre 2019 23:01

@Tall
Il y a 60 ans, après Ataturc, les femmes étaient en jupe et les cheveux au vent en Turquie. 
Wiki :
Après la proclamation de la République, il déplace la capitale d’Istanbul à Ankara et occidentalise le pays à travers plusieurs ambitieuses réformes. Notamment, il inscrit la laïcité dans la constitution, abolit les instances chariatiques, donne le droit de vote aux femmes et remplace l’alphabet arabe par l’alphabet latin. Sous sa présidence autoritaire dotée d’un parti unique, la Turquie a mené une révolution sociale et culturelle sans précédent, qu’on appelle généralement « révolution kémaliste ». Le 24 novembre 1934, l’Assemblée lui donne le nom d’Atatürk, littéralement le « Turc-Père », au sens de « turc comme l’étaient les anciens », le mot Ata voulant dire ancêtre.
Maintenant, les voiles sont partout en Turquie. (wiki)
Istanbul, belle, festive et cosmopolite, perd petit à petit son âme, au profit d’un islamiquement correct, moyen-oriental et petit-bourgeois. Les jeunes femmes sont de plus en plus voilées, y compris à l’université (et même dans l’armée), les nouveaux programmes scolaires suppriment des chapitres portant sur la théorie de l’évolution et les réalisations d’Atatürk, et la vente d’alcool est strictement réglementée ».
Merci Erdogan...
Pauvre taré qui veut faire plaisir aux émirats et à l’Arabie Saoudite.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès