• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jonas 22 novembre 2019 08:51

@njama
Avant la guerre israélo/arabes, vous avez oublié un fait très important , celui du vote , par l’Assemblée générale de l’ONU ,de novembre 1947.a savoir le partage de ce qui restait de la province de Palestine après la création par les britanniques de la Transjordanie , devenue Jordanie en 1950. Et vous avez occulté l’ouverture des hostilités contre Israël , par le roi Abdallah , commandant suprême de la coalition formée par cinq armées de pays arabes et non des irréguliers arabes palestiniens. Les Palestiniens n’ont jamais participé dans une guerre conventionnelle contre israël. Ni en 1948/1956/1967/1973. Les palestiniens se contentent du terrorisme. Les faits sont têtus , mais ce sont des faits : 

La résolution 181 , du 29 novembre 1947, précise le partage de ce qui reste de la Palestine en trois : 
1) Un Etat juif 
2) Un Etat Arabe ( non palestinien) 
3) Un corpus separatum, pour jérusalem
Les Juifs acceptent le partage , les représentants des Etats arabes rejettent le partage. 
@njama, ne pas faire confiance a wikipédia, il se trompe assez souvent. 

Les journalistes , sont les historiens de l’immédiat. Dans le journal« Le Monde »du 16/17 mai 1948, la première guerre isrélo/arabes est relatée sous le titre suivant : << L’Etat d’Israël proclamé cette nuit a été aussitôt reconnu à Washington. L’invasion arabe est précédée du bombardement de Tel-Aviv. Les forces juives occupent Jérusalem.>>

"Au moment même où M. Ben Gourion donnait lecture à Tel-Aviv  de la proclamation , un bombardement aérien était déclenché par surprise . Six Spitfires n’arborant aucune marque d’identification lançaient chacun deux bombes contre le quartier du port dont la défense aérienne était faible. C’est par cette attaque imprévue que les Etats arabes commençaient leurs hostilités contre le nouvel Etat. 
Peu après on apprenait que dans les Etats arabes limitrophes de la Palestine , l’état de siège était proclamé et que les armées syro/libanaise par le nord , la Légion arabe et l’armée irakienne par l’est , l’armée égyptienne par le sud avaient franchi les frontières de la Palestine. Le roi Abdallah de Transjordanie commandant suprême des armées arabes , a lancé un manifeste radiodiffusé annonçant dans ces termes l’ouverture des hostilités : << Je considère que la fin du mandat britannique annule toutes les promesses faites aux juifs par la déclaration Balfour >>. Ce sont bien les pays arabes , qui ont fait le malheur des Palestiniens, par leur rejet du partage et leur incompétence de faire la guerre. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès