• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jason Jason 29 novembre 11:09

@Arogavox

Deux remarques à vos propos : 1. « une égalité devant la loi, » Cette égalité n’est pas, n’a jamais été une égalité de conditions. Il suffit de faire des lois ad hoc et le tour est joué.

2. Vous dites : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants ». L’électeur se désiste de sa souveraineté en la confiant à ses représentants. Rien ne lie plus l’élu à son électeur dans un contrat moral unique dans lequel l’une des parties ne doit rien à l’autre (en dehors des périodes d’élections).

Le ver est donc dans le fruit, et on en voit le résultat depuis que les élections existent.

P.S. vous aimez citer Rousseau qui a dit quelque part que la volonté ne se délègue pas. Ce n’est pas le seul paradoxe du bonhomme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès