• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Traroth Traroth 2 décembre 10:53

Donc pour les violeurs d’enfant, la vie doit pouvoir continuer normalement, si on en croit l’auteur de cet article. Ils doivent pouvoir continuer à s’exprimer, à travailler, etc. Et si on s’y oppose, on est un censeur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès