• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean-Paul Tisserand Jean-Paul Tisserand 7 décembre 2019 15:15

@Fifi Brind_acier
L’euro surévalué d’abord, mais aussi le tarif extérieur commun de l’Union européenne sont bien des problèmes pour notre économie. Mais l’UE ne saurait être réduite à ce tarif commun (l’appartenance à l’UE signifie la mise en oeuvre de toutes sortes de textes techniques communs qui facilitent grandement la vie économique), et on peut faire partie de l’UE sans faire partie de l’Union monétaire. De toute façon :

les Français ont clairement signifié lors des élections de 2017 qu’ils ne veulent quitter ni l’UE, ni l’euro ;
l’économie française souffre aussi de problèmes qui lui sont spécifiques (faible taux d’activité, surtout chez les moins de 55 ans, surdimensionnement de l’administration, des impôts et des dépenses publiques...). Si l’on règle ces problèmes, l’économie française pourrait, espérons-le, s’accommoder de l’euro. C’est en tout cas la seule voie politiquement envisageable pour l’instant. Au-delà, certes, l’appartenance à l’euro ne doit pas être « gravée dans le marbre ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès