• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


xana 13 décembre 2019 12:32

Ces systèmes de chiffrement ne présentent plus qu’un intérêt historique. La substitution, la transposition étaient des techniques valables à l’époque où un message se transmettait sur du papier et où tout se faisait manuellement.

Ce concours me fait penser à un concours de taille de silex pour se faire un outil. Ce n’est même plus pédagogique ! C’est de la bêtise.

De nos jours, avec un ordinateur non spécialisé, quiconque le souhaite vraiment peut mettre au point un système beaucoup plus complexe, voire absolument indéchiffrable. Un programme de quelques lignes permet de « traiter » en quelques micro-secondes n’importe quel document, texte ou image, et le brouiller de manière inextricable. Et ici je ne parle pas des systèmes à clé symétrique ou non que tout le monde utilise (parce que c’est la mode) et qui pourraient être déchiffrés par des gens bénéficiant d’une puissance de calcul énorme. Il existe d’autres systèmes qui ne pourront jamais être décryptés, parce qu’ils utilisent d’autres concepts. Et il n’y a pas besoin d’être un as en programmation, il suffit d’un peu d’imagination !!!

Juste un exemple : Vous avez entendu parler de stéganographie, qui consiste à cacher un texte dans les milliers d’octets d’une image quelconque. Vous pouvez aussi crypter votre texte en intercalant entre chaque octet du texte un nombre aléatoire d’octets aléatoires... ca rallongera un peu le texte, mais quelle importance ? Si vous avez préalablement modifié votre texte avec une clé même simple, il devient déjà à peu près impossible à déchiffrer, à moins de savoir quelle est la règle d’introduction des octets de masquage... Et ce n’est qu’une technique extrêmement simple !

Pour ceux qui croient encore que tout peut toujours être déchiffré, apprenez qu’il existe encore des textes codés même anciens qui ont résisté et résistent encore aux efforts, simplement parce qu’ils utilisent d’autres concepts que la sacro-sainte substitution-transposition. Gageons que la plupart ne seront jamais décodés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès