• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Guy19550 Guy19550 21 décembre 2019 13:41

Les sanctions sont maintenant en place, cela avait été voté, mais c’est maintenant signé :
https://tass.com/economy/1101955

Il y a eu déjà un cas bien avant il y a de longs mois et les russes avaient repris le travail. Cela sera fait ici également : https://tass.com/economy/1101967
Quand une partie se retire du projet, cela implique une redistribution des parts de marché et cela inclu aussi les bénéfices.

Les ukrainiens semblent content avec 3 milliards : https://tass.com/economy/1101939

https://tass.com/world/1101941
En principe, les allemands peuvent se retirer de la construction des lieux se stokage pour le gaz LNG. Merkel avait introduit cela ainsi comme compensation pour éviter les sanctions.

https://tass.com/economy/1101983
On risque de rire de cela par la suite. je cite un passage : Switzerland-based Allseas, pipe-laying company for the Nord Stream 2 pipeline, reported earlier suspension of pipelay activities. « In anticipation of the enactment of the National Defense Authorization Act (NDAA), Allseas has suspended its Nord Stream 2 pipelay activities. Allseas will proceed, consistent with the legislation’s wind down provision and expect guidance comprising of the necessary regulatory, technical and environmental clarifications from the relevant US authority, » the company said.
Rire car les cowboys sortent du climat et semblent se plaindre ici pour l’environnement...

On a les quantités mais pas encore les prix : https://tass.com/economy/1101985
Le prix sera augmenté : https://tass.com/economy/1102021
Les quantités n’atteignent plus les sommets d’avant et ne sont pas non plus la quantité minimale initialement prévue par Gazprom. Le prix sera en hausse et la durée du contrat est réduite à 5 ans
Bref, la poire a été coupée en deux.


Cela va se compliquer par la suite, je le crains très fort. 5 ans est raisonnable pour permettre aux chniois de concrétiser le projet du second pipeline. L’Ukraine a ses prévisions en fee réduites pour plus de la moitié (50% sur la durée, et 60% environ sur la quantité). La hausse du prix est encore inconue et pourra mener au rejet de l’Ukraine.
Je suis convaincu que l’Ukraine et les cowboys vont bloquer l’accord au final


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès