• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


assouline assouline 11 janvier 18:01

devons-nous craindre notre police à chaque fois que nous la croisons... ?

Cette question en apparence anodine pourrait bien être la plus importante.

Car il apparaît trop souvent dans les cas de violences policières que le seul tort de la victime est d’avoir croisé la police... ou presque...

A l’origine des « désagréments subis », il n’y a régulièrement rien de grave, rien de sérieux voire rien du tout... En tout cas, rien qui ne justifie au regard du bon sens le préjudice infligé au « client »...

On parle alors, en général, d’« enchaînement » et de « concours de circonstances »...

Un enchaînement qui, tel un tiers intervenant, aurait la propriété d’enchaîner selon le scénario de son choix... Les policers n’auraient rien affaire là-dedans...

Des circonstances qui, quant à elles, déposséderaient les policiers de leur discernement, de leur libre-arbitre et de leur auto-détermination...

Tant et si bien qu’à chaque rencontre fortuite avec nos vaillants policiers, il nous faudrait espérer que l’enchaînement et le concours de circonstances qui nous attendent ne se montrent pas trop hostiles et malveillants...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès