• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Robin Guilloux Robin Guilloux 14 janvier 16:47

@claire1549

Je pense que vous avez bien vu le problème. Elle dit dans son livre que les choses auraient été différentes si elle était tombée amoureuse d’un homme plus âgé qu’elle qu’il l’aurait vraiment aimée en retour (ce sont des choses qui arrivent, même si elles sont en général sans lendemain) ; or Matzneff l’a rapidement trompée avec d’autres (plusieurs en même temps) et s’en est lassé (à mon avis parce qu’elle était trop intelligente, qu’elle avait trop de caractère et qu’elle l’avait percé à jour sans le vouloir). Le jour où il lui a demandé de réciter un « Ave Maria » en français et en russe avant de faire l’amour, elle dit qu’elle a commencé à se poser des question sur son équilibre mental).

Son témoignage sonne juste, a l’accent de la vérité. Je pense qu’elle était sincère, qu’elle l’aimait vraiment,qu’il représentait aussi quelque chose comme son père démissionnaire, mais lui ne voyait que son corps et à ce qu’il pourrait réinvestir dans ses livres et son carnet noir de leur relation (son point de vue à lui évidemment).

Il ne s’intéressait absolument pas à son esprit, à sa conscience, à ce qu’elle pouvait ressentir, comme un homme « normal » s’intéresse à sa partenaire dans une relation amoureuse et pas seulement à son corps. Cette relation a vraiment failli la détruire et je pense que le fait qu’elle y ait survécu relève du miracle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès