• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 janvier 2020 16:15

Pour Lévi Strauss, dans « Les structures élémentaires de la parenté », c’est justement l’interdit de l’inceste qui a permis la formation de la société dans le sens où, suite à cet interdit, les individus ont été forcés d’élargir leurs relations à des groupes sociaux autres que le leur : l’exogamie.

C’est la prohibition de l’inceste qui fonde la possibilité de toute société, puisque cet interdit relève à la fois de la nature et de la culture. Les solutions pour satisfaire à cette interdiction définissent la nature de l’échange matrimonial, qui est « le passage du fait naturel de la consanguinité au fait culturel de l’alliance ».

Les structures élémentaires de la parenté ont pour fonction de déterminer quels conjoints sont interdits et de prescrire la catégorie d’individus à épouser selon les trois types de relations de parenté toujours données dans la société humaine : consanguinité, alliance, filiation, ce qui fait apparaître la signification profonde de la prohibition de l’inceste comme condition primordiale de l’échange (travaux liés à la psychanalyse freudienne : interdiction de l’inceste, et à celle de JUNG : archétype de la trinité).

En renonçant à la consanguinité, l’homme s’astreint à pratiquer des échanges (dont la femme est le plus important) avec autrui.

La pédophilie (ou la pédérastie) est un tout autre sujet. Dans certaines sociétés (Papous de Nouvelle-Guinée), les garçons vivaient avec les adultes mâles dans des maisons séparées de celles où vivent les filles et les femmes. Il n’est pas exclu que les males adultes aient des relations sexuelles avec les males enfants. Rien n’est dit sur ce qui se passait dans la maison des femmes. D’une manière générale, y compris dans notre propre société, il semblerait que l’homosexualité féminine et les relations avec des jeunes filles dès lors qu’elles sont pubères, ne fasse pas lever autant de boucliers que dans l’autre camp.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès