• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


uleskiserge uleskiserge 12 mars 2020 12:16

@uleskiserge

Le cinéma de Marchal c’est toute la mémoire du mauvais cinéma qui compose aujourd’hui sa culture cinématographique ; dans les faits, Marchal est resté un spectateur ; il n’a jamais quitté les salles obscures de son adolescence ; il n’est jamais devenu réalisateur. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès