• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


leypanou 25 mars 12:27

Lorsqu’on sait que nombre de ces animaux, même notre pigeon citadin, sont porteurs de multiples bactéries ou virus, que penser de cette consommation aberrante de chairs qui n’ont jamais été destinées à être ingérées par nos estomacs ? 

 : vous partez donc de la supposition que c’est le fait de consommer ces bêtes qui sont l’origine probable de la pandémie.

Il est intéressant d’écouter Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut Mario Negri pour la Recherche Pharmacologique de Milan qui pense autre chose (2mn de vidéo détails ici).

Il y a aussi d’autres points de vue d’ex-microbiologistes qui ont travaillé à Fort Dietrick par exemple qui a été fermé récemment.

Quant à « cette dissémination de molécules virales représente une menace de première grandeur contre la survie de l’humanité », d’après cet article, 99% des infectés morts de coronavirus avaient déjà d’autres pathologies.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès