• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Electric Electric 23 mars 20:06

Stan Grof attire sans cesse l’attention sur le rejet surprenant, mais néanmoins largement répandu, de la valeur de guérison, et d’orientation de vie, de l’expérience non-ordinaire.

Au fil de l’Histoire, la perception paranormale et les états altérés de conscience sont non seulement rejetés par la science (alors qu’auparavant, ils engendrèrent cette science même) et rejetés par la religion (alors qu’auparavant, ils informèrent la religion même) mais ils sont de plus couverts d’anathèmes par la société dans son ensemble lorsqu’ils ne sont pas relégués au rang des pures folies.

Que peut-il résulter de cette situation ? Pourquoi est-il, à notre époque, ridicule et inacceptable d’avoir, ou d’avouer avoir eu, des expériences de réalité non-ordinaire ? Demandez au clan de Xolotl. Ils diront cela : Contemplez le visage du jumeau sombre de Quetzalcóatl et découvrez-y l’expression de notre horreur pétrifiée alors que nous entrons dans le dernier round de la civilisation. (Et dites-moi, les Aztèques en savaient quelque chose du dernier round de la civilisation !). Voyez la terreur abasourdie de ce qui est à venir, lorsque des millions de personnes découvrent qu’elles ne peuvent pas faire face à la Transmutation Planétaire parce qu’elles ont rejeté ces facultés mêmes qui leur permettraient de palier aux “urgences spirituelles” de la magnitude de celles qui sont actuellement en train de nous submerger.

Mais voyez aussi comment vous pouvez vous éveiller au pouvoir shamanique de survie de l’imagination humaine et avoir accès à nos dons innés pour la magie, la mutation et la transmigration.

John Lamb Lash, 2012.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès