• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Samson Samson 28 décembre 2020 19:23

@JPCiron
PS : Concernant la structure iconographique du tableau, les quatre fins dernières sont associées dans leur disposition traditionnelle — et comme pour certaines représentations du Christ entouré des quatre évangélistes ou encore l’arcane « LE.MONDE » du tarot aux quatre signes fixes, correspondant respectivement aux quatre éléments et donc aux quatre domaines qu’ils régissent (Taureau-Terre-Sensation, Lion-Feu-Sentiment, Scorpion ou Aigle-Eau-Intuition, Verseau-Air-Pensée).

Ce qui donne quelque « sens » à situer l’enfer dans le domaine des sensations et la résurrection des morts dans celui de l’intuition, le paradis dans le domaine des sentiments et notre « trépas » dans celui de la pensée.

De même et à l’instar des 7 vertus, les 7 péchés capitaux correspondent eux aussi sans surprise aux 7 planètes qui les régissent !

A noter que cette structure iconographique n’est en rien propre à la seule chrétienté : on peut notamment la retrouver dans certaines iconographies hindouistes et bouddhistes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès