• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 décembre 2020 17:16

Comment concilier l’exercice du libre arbitre avec la notion de « grâce » ? Pour sortir de cette impasse, Pascal affirmait l’existence d’un dessein (« intelligent design » en anglais) de la part de Dieu qui choisit ses élus « par un jugement caché et impénétrable ».

Pour l’homme, il s’agirait, pour le voisin du dessus de Brassens, de vivre dans une sorte de tension qu’il aurait du mal à comprendre.

Dans un monde contemporain qui cherche de plus en plus le « bonheur » en dehors de Dieu, le « dessein » pascalien (et créationniste) se transforme en « destin », souvent funeste, sinon tragique puisqu’inexplicable, et les plus angoissés réinventent dieu pour donner un sens au non-sens de l’échec et de la mort.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès