• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


mimi45140 1er juin 21:52

Je crois qu’une généralisation des prix de l’immobilier ne sont pas le reflet du marché réel.

 Comment par exemple une ville comme toulouse vas sortir de l’épisode de coronavirus je ne sais pas,effectivement l’immobilier en règle général me parait surévalué.

La dernière grande crise date du début du siécle précédent le pic en 1914 les prix retrouverons cette valeur que 51 ans plus tard en 1965. Moi ce qui me gène le plus c’est l’augmentation de plus de 4% par an sur plus de vingt ans car elle rentre dans la création de notre pib qui lui à évolué deux fois moins sur la même période.La richesse factice à progressé 2 fois plus que la richesse réelle et me faire poser la question : Quelle est la croissance réelle en France sur des biens tangibles,vendables,exportables et créateur de salaires capable de payer des biens immobilier sur 25 ans.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès