• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sparker Sparker 17 juin 2020 10:25

La niaiserie volontaire de celui qui ne veut « pas se prendre la tête » en méprisant une démarche intellectuelle permettant de mieux appréhender son environnement eco/politico/social alors qu’il se réfugie derrière des poncifs, a priori et autres superficialités, est une insulte à l’intelligence conceptuelle.

Je n’ai aucun mal à dire que c’est une posture de con... mais je ne le traite pas de con, nuance. C’est une posture et c’est ça qui est con.

Il est « libre » d’être con, il le sait et ça lui va car c’est facile à mettre en oeuvre et suffit d’avoir la réponse du genre « toi même et, connard » quand tu le pousses dans ses retranchements.

C’est difficile d’aller contre soi, on à tous été con à un moment ou un autre ou on à tous des réflexions cons et que l’on sait con mais qu’on masque sous de l’arrogance pour ne pas se remettre en question.

Car une bonne part de ce qui pourrait constituer « la liberté » serait déjà la capacité à se remettre en question, à se voir comme « perfectible », soi ou ses idées, mais c’est pas dans notre culture alors c’est pas gagné.

En occident on à le culte de la « personnification » les échanges ne servant pas souvent à éclairer des choix à faire mais plutôt à donner de la consistance et de l’épaisseur à des « personnes » qui croient, par là, atteindre une liberté solaire (briller en société...)

La seule liberté que je connaisse c’est d’être sois-même au sens plein du terme, mais ce que je ne comprend pas trop c’est qu’il faut pratiquement une vie pour se retrouver et si t’as bien bosser ta liberté il te reste peu de temps à l’exercer. Paradoxe ?? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès