• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


hugo BOTOPO 14 août 15:53

Robert,

L’adage « les actifs paient ou financent les retraites » masque beaucoup de « vérités qui dérangent » :

Le taux « incontestable » de 2,1 enfants/femme pour assurer le maintien en nombre de la population se heurte aux réalités : en France depuis la fin du baby boom (début des années 70) malgré un taux inférieur ou égal à 2,0 enfant/femme l’excédent annuel, de naissance/décès est resté en moyenne de 200 000/an soit une contribution d’environ 8 millions de jeunes Français excédentaires, à laquelle s’ajoute l’accroissement par l’immigration. « L’élevage, la formation, l’éducation » de cet excédent, ont coûté ou coûteront 2000 milliard€ aux diverses finances publiques (nationales, territoriales, sécu sociale...).

En outre, les créations nettes d’emplois pour absorber ces excédents et ceux du baby boom, ont été insuffisantes (et sabotées par les délocalisations et la mondialisation), d’où un solde d’environ 6 millions de chômeurs (selon les modes d’évaluation et de prises en compte des « sorties » : préretraites et autres) qui doit être financé par les ACTIFS.

L’Allemagne et la Chine bénéficient des réductions de charges « d’élevage des jeunes ». Avec les gains de productivité et un allongement du nombre d’années de travail (de cotisations) ces deux pays s’en sortiront mieux que la France croulant sous de nombreuses charges publiques.

Quant au Japon, allergique à toute immigration permanente de travail pour la « pureté de sa culture » sa très faible natalité posera effectivement des problèmes et réduira la surpopulation actuelle sur son archipel exigu.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès