• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Analis 14 septembre 14:05

@foufouille
effectivement, il n’a rien exister d’autres avant la colonisation, esclavage par les noirs compris pour certains.

Votre phrase est une contradiction en elle-même, vu qu’elle entend confirmer qu’il n’a rien existé d’autre pour ceux-là, dénonciation qui jette une aura de racisme sur ceux qui la font, tout en y ajoutant la seule chose qu’ils reconnaissent (et qui renforce cette aura de racisme). Que vous vous évertuiez à sombrer dans cette confusion ne fait que renforcer le sens de mon accusation, car cela peut difficilement être gratuit. L’insistance à mettre l’accent sur cet aspect mineur des anciennes civilisations négro-africaines n’en est que plus suspect, et indice de ce que vous êtes décidément motivé par banaliser les crimes de votre pays et rien d’autre.

En fait, si vous êtes logique avec vous-même, et plus généralement si vous êtes honnête, à chaque fois que vous parlez de la civilisation des grecs et romains antiques, n’oubliez surtout pas de ne mentionner que l’esclavage chez eux, et rien d’autre, comme s’il n’y avait en effet rien eu d’autre chez ces peuples.

Vous semblez aussi mettre en doute que les civilisations susbsahariennes pré-coloniales aient été détruites par les blancs. Il est exact qu’elles ont été complètement subverties par ces derniers, leurs structures économiques et sociales chamboulées et tournées de force vers la traite des esclaves par les blancs, cela-même longtemps avant leur annexion littérale au XIXème siècle. La vérité, c’est que le trafic intra-africain était mineur avant que les royaumes guinéens côtiers ne soient déstabilisés par les européens et aient leurs dirigeants remplacés par des collaborateurs complaisants et disposés à leur vendre des masses d’esclaves.

Enfin, n’oublions pas que les structures coloniales tant vantées par les héritiers de ces colonialistes racistes, routes et autres, étaient d’abord destinées à l’exploitation sauvage de ces contrées, et ensuite qu’elles ont été bâties à la sueur des travailleurs forcés indigènes, nouveaux esclaves.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès