• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Eric F Eric F 1er novembre 2020 17:36

@Garibaldi2
Il y a eu effectivement baisse globale du nombre de lits, mais d’une part cela concerne surtout les lits de court séjour du fait de la montée de l’ambulatoire (ainsi, pour une simple coloscopie, on hospitalisait naguère une nuit, ce n’est plus le cas), et par ailleurs il y a eu des regroupements en supprimant des petites structures à faible taux d’occupation.

C’est donc vrai qu’on est désormais « à tir tendu » en cas d’épisode épidémique, mais il est prévu des dispositions de péréquation entre les services (plan blanc)

Ceci dit, cela n’est pas suffisant dans le cas présent, et il aurait fallu mettre à profit le répit entre mai et septembre pour créer des équipes de choc autour d’un référent et d’auxiliaires, et comme l’a proposé le Dr Arnaut Chiche « envahir les hôtels », c’est à dire migrer des lits de convalescence ou attente de soins dans des hôtels.

Le fait de se retrouver à la « jauge » de réa à 5000 lits comme début mars est une carencer d’organisation ! En outre, on nous explique que les soins sont moins « invasifs » qu’à l’époque or la proportion de réa par rapport aux hospitalisations reste la même, or il s’agit surtout de soins intensifs, avec moins de cas sous sédation qu’en mars/avril.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès