• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Olivier 1er novembre 2020 15:09

@zygzornifle
Au sujet de la possible origine humaine du virus, voir (dernière partie)
echelledejacob.blogspot.com/2020/07/les-preuves-irrefutables-de-lorigine.html

En résumant, on trouve dans Sras-Cov-2 
 des séquences du HIV
 des séquences du parasite de la malaria

Pour J. Mikovts, ancienne directrice de l’Institut national américain du cancer, le nombre important de mutations (1200) entre le virus de la chauve-souris censée être à l’origine du Sras-Cov-2 est beaucoup topr important pour être d’origine naturelle.
D’autres chercheurs ont confirmé également la probable origine humaine du COVID.
Par ailleurs, mais c’est une réflexion personnelle, l’ampleur de la manipulation médiatique et les attaques contre l’hydoxychoroquine qui aurait pu éviter les confinements sont des plus suspectes.
A ce sujet, vous remarquerez que les résultats obtenus par le Pr Raoult n’ont jamais été contestés par le ministère de la santé,  et il ne se serait pas privé de le faire s’ils étaient faux.
Ceci confirme l’efficacité du traitement à l’hydroxycholoquine, d’ailleurs utilisé presque partout dans le monde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès