• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


infraçon infraçon 11 novembre 2020 16:40

@troletbuse

l’article « dit » :

La « liberté des réseaux sociaux » a mis fin à tout débat productif.
et vous dites :
« Lesquels ? »
un exemple vite fait sur youtube :
_si le pape reçoit Juliette Binoche et Audrey Pulvart ça va changer c est sur !!!!
_La souveraineté française dans la bouche des européistes c’est toujours savoureux...
_roooo les vilains russes qui se mettent à vouloir faire comme les US en manipulant le reste du monde... Si Snyder le dit c’est que c’est vrai.
_Il va revenir, amen !

avec ce genre d’interventions, ben le débat n’existe pas. Point.
notre échange est déjà plus productif, enfin j’espère. Mais ça ne concerne que nous deux... A 20 millions se serait déjà plus laborieux...

vous dites :
« Les opposants ne pouvant plus s’opposer dans les merdias aux ordres, il faut bien s’exprimer ailleurs. »
Tout à fait d’accord avec vous. Et c’est bien ce que dit l’article :
s’interroger sur les vecteurs de diffusion, en proposer d’autres pour aboutir à de réels changements.
« vecteurs de diffusion » ça fait un peu technocrate, mais ça indique bien « s’exprimer ailleurs » Le problème comme je l’indique dans mon commentaire c’est « où ? »

vous dites :
« Dans la télé et les journaux d’état, n’y a-t-il pas de gourous, ni de pseudo-reporter qui ne répètent que les annonces de l’AFP qui sont parole d’évangile ? »
Ben je pense comme vous, il y a des anomalies. Mais c’est un peu ce que dit l’article :
« mais on ne voit que très rarement arriver des propositions d’actions susceptibles de corriger le cours des choses, »

vous dites :
« Oui, on pourrait par exemple refaire « Le grand débat » 2eme épisode »
Tout à fait d’accord avec vous : pas de débat où on nous dicte ce qu’on doit entendre et dont de toute façon on ne tiendra pas compte des propositions « gênantes ».
Cependant l’article (et mon commentaire) propose des débats où les gens se prennent en charge sans être cornaqués. Vous n’êtes pas d’accord ?
Cependant je soulève le problème du « où » et du « comment » de ces débats...

vous dites :
« Ceux qui ont compris que cet article était pour la censure du net-peut être à tort- applaudissent. »
Je ne pense pas que cet article soit pour une censure du net (ce qu’effectivement on sent poindre dans certains discours dans les medias), mais il est pour de meilleurs outils. Là aussi je soulève le problème : « lesquels ? ». Même si j’en propose un (le site torreDerivante.org) mais il concerne une certaine conception de la société : « fraternelle ». Où sont les autres conceptions ?

Vous voyez nous sommes d’accord sur certains points et vous avez donc compris.
La dictature on l’aura peut-être, tout est possible dans les possibilités « buissonnantes » du futur. A nous (le peuple) de nous prendre en charge. Comment ?
Déjà il faut le vouloir. Se manifester. Et ensuite décider comment.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès