• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


hugo BOTOPO 17 décembre 2020 17:13

@I.A.
Pour l’EHPAD associatif qui s’est mis en auto confinement global et total alors qu’il n’y avait ni symptômes apparents ni de tests disponibles pour ces établissements, seuls les personnels volontaires (environ 50%) y ont participé. Si un ou plusieurs cas étaient apparus, l’établissement réintégrait le régime général de semi abandon !
La préconisation d’un confinement strict pour des personnes à risques, sans attendre l’apparition d’une première contamination, est préconisée pour les personnes résidant en EHPAD. Et non pas pour celles résidant dans leur domicile : pas question de faire une rafle administrative ! 

Pour le début de la contagion par l’expiration de l’air se frottant aux cellules épithéliales, les virus dupliqués sont expulsés aussi bien vers l’extérieur (aérien) que vers l’intérieur (capillaires) où le système immunitaire se portera, à son rythme et selon ses moyens, vers les agresseurs diffusant dans le corps. Avant l’attaque lymphocytaire le contaminé est contagieux et asymptomatique ! Les symptômes décelés sont liés à l’importance et à l’efficacité de la réponse immunitaire.

Les virus qui ont diffusé à l’intérieur du corps dans de nombreux organes (baignés par le système sanguin), peuvent se multiplier dans les cellules internes du corps sans que les virus produits soient expirés et ils contaminent l’extérieur !! Donc l’importance des symptômes et de la réponse immunitaire n’induit pas nécessairement une contamination proportionnelle !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès