• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Luniterre 26 novembre 2020 10:37

@Stephana

Malheureusement, ce qui nous parait absurde du point de vue du sens commun, du simple bon sens, ne l’est pas du point de vue de ceux qui nous gouvernent, et surtout pas, du point de vue des Banques Centrales, donc, qui ont déjà quasiment pris le contrôle des marchés financiers, depuis 2008, et à travers eux, le contrôle des pôles économiques essentiels de la planète.

 

Là où vous semblez faire erreur, c’est donc en avançant, même sur le ton de l’ironie :

« Cette stratégie politique économique merveilleuse, simple et efficace, l’apprendre par la suite à chaque pays du monde et éradiquer une fois pour toute la pauvreté et les inégalités . Vous êtes génial »

 

En fait, l’ « internationalisation » de cette politique monétaire et financière, c’est donc déjà ce qui est mis en œuvre à l’échelle mondiale, depuis 2008, car sans concertation entre les différentes principales Banques Centrales (FED, BCE, PBoC, BoE, BoJ), de telles politiques monétaires sont tout à fait impossibles.

 

Mais comme vous pouvez le constater, par contre, il ne s’agit nullement d’ « éradiquer la pauvreté et es inégalités », mais simplement de « rationaliser » le fonctionnement du système pour, d’une part, l’empêcher de s’écrouler, d’autre part, avancer, précisément, vers un monopole mondial de l’appareil productif, même si sous la forme de monopoles par « branches d’activités », en quelque sorte.

 

A partir d’un tel monopole, contrôlé, en fait, par les Banques Centrales,(…mais à ce stade on pourra dire La Banque Centrale mondiale !), il est donc tout à fait possible, comptablement, d’ « équilibrer » le cycle de la dette, dans la mesure où il est en quelque sorte « financé par les deux bouts », production et consommation, par l’entité banco-centraliste, « régulant », comme elle le fait déjà, l’ « appoint » par le chômage partiel devenu alors systémique, sous la forme de « revenu universel ».

 

C’est déjà ce cycle qui est amorcé, actuellement, comme nous l’explique Patrick Artus, de Natixis :

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/09/18/pseudo-relance-monetisation-de-la-dette-banco-centralisme-un-nouvel-episode-du-debat-avec-gerard-bad/

 

[Citation de P. Artus et source, au cours de ce débat]

 

Approche complémentaire du problème, à propos du « chômage partiel », comme forme de RU déjà en partie en œuvre, actuellement, avec le financement « étatique » du chômage « partiel » créé par le confinement >>>

« C’est, comme l’explique lui-même Patrick Artus, voix « française » de la MMT, « théorie monétaire moderne » mondialisée, ce que représente vraiment le « chômage partiel » institué à cette occasion : une forme de « revenu universel de base » financé directement par les Banques Centrales, via la dette publique qu’elles « sponsorisent » !!!

C’est une application concrète de la théorie de l’ « helicopter-money » de Milton Friedmann, simplement adaptée aux conditions actuelles du développement des forces productives.

Ce qui n’est pas viable au niveau d’un État pris dans un environnement mondial « concurrentiel » devient tout à fait viable à l’échelle d’une économie mondialisée contrôlée globalement par les banques centrales, et cette mise en pratique se retrouve, sous une forme ou sous une autre, dans toutes les économies des pays les plus avancés technologiquement …et banco-centralisés, financièrement ! »

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/10/13/vous-avez-aime-la-premiere-vague-et-le-confinement/

Luniterre


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès