• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


arthes arthes 3 décembre 2020 10:11

@L’apostilleur

La culture, partagée par une grande majorité d’individus, était le ciment et le fondement de la nation. Cette unité culturelle n’existe plus.

De ce qui se passe en Europe donc, puisque la finalité de la démocratie libérale progressiste globaliste reste d’effacer la nation , sa culture et donc l’identité nationale , ceci ayant pour conséquence d’effacer aussi l’identité de l’individu qui vit dans la nation pour en faire un « citoyen universel » , chacun évoluant dans un système « partout pareil » , les civilisations étant remplacées par « la Civilisation » occidentale/atlantiste et son modèle « heureux et brillant » plein de promesse de paix et d’amour universel et, où les droits de l’humain porteraient ce dernier à nier jusqu’à son identité sexuelle à la naissance puisqu’il aurait la possibilité de choisir juridiquement à un moment de sa vie s’il souhaite qu’on l’appelle madame, monsieur ou quelque chose d’autre puisé dans l’idéologie LGBT(transgenre et que sais je...).
Bref l’humain désincarné, un égo seulement blindé de droits civiques et errant dans un monde en « statut quo » .

Ce système, sans cesses retardé semble avoir atteint ses limites et surtout s’être fracassé avec la pandémie covid..Mais il y a des dégâts dans la société française (revenons sur notre territoire).

Je ne trouve pas que « travail pour tous » fasse partie des obsessions de notre monde post moderne à la française , mais plutot bien l’idée du « RU » pour tous

Qui parle de seulement réfléchir à faire bosser ceux qui affluent et qu’il faut accueillir ?
Plutot que de les trimbaler comme du bétail et les parquer sur une place parisienne pour choquer l’opinion...Au nom de l’humanisme.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès