• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sylvain sylvain 2 décembre 2020 18:33

Par tous les dieux que viendrait-il chercher sur les dalles froides et humides des villes de grande solitude comme dit la chanson 

c’est le rêve que la plupart des migrants cherchent . La vie comme dans les séries occidentales . La quasi totalité des migrants, notamment africains, avec qui j’ai causé cherchent un rêve qu’ils ne trouvent pas en arrivant ici, mais ils font comme si et disent à ceux restés au pays qu’ils l’ont trouvé

Au nom de quoi doit-on lui accorder ou lui refuser le droit de partir ou de venir ?

Le même nom qui fait qu’une entreprise, une famille, une tribu ou n’importe quel groupe humain définit un intérieur et un extérieure et n’accepte pas n’importe qui n’importe quand . Tout groupe humain, et même toute objet, se définit (au mopins en partie) par des frontières, si il n’en a pas, il n’existe pas


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès