• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Adèle Coupechoux 30 novembre 2020 15:00

C’est l’occasion rêvée pour les directions de :

  • se débarrasser de ceux les qui gênent, il n y a que très rarement de la concertation, la décision est arbitraire et autoritaire pour imposer le travail à distance,
  • stresser ceux qui ne répondent pas dans les temps, supprimer toute discussion pour refuser toute prise en charge,
  • d’en profiter pour effectuer du télétravail quand elles, les directions, le souhaitent sans avoir de compte à rendre, c’était le cas avant le COVID (neige bloquante, grèves, pas envie de se lever),
  • de supprimer des postes pour pouvoir en proposer à temps partiel et mutualisés.

C’est aussi une très pénible intrusion dans la vie privée, utilisation des mobiles perso, des ordi perso, de la visio conférence.

Peu importe si le conjoint et les enfants sont avec vous, dans un petit appartement, sans balcon ou jardin. Avec comme perspective passer son temps devant l’écran à côté du téléphone. Un vrai programme de santé, physique comme mentale !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès