• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Keim Jean Keim 3 décembre 2020 09:14

La question liminaire de l’article est posée...

Si les Évangiles sont postérieurs à la destruction de Jérusalem, pourquoi n’en parlent-ils pas ne serait-ce que pour appuyer la prédiction qu’a faite Jésus à ce sujet... ? Manifestement ils semblent avoir été rédigés avant l’année 70.

Le Christianisme est une pléthore de religions comme d’autres, avec ses pères fondateurs et ses organisations qui se sont mises en place au fil du temps, avec ses hiérarchies, ses pompes, ses querelles de chapelles et ses luttes de pouvoir.

Les Évangiles sont à considérer comme des reportages sur les faits et gestes de Jésus, sans aucune incitation à lui vouer un culte ni à mettre en place une organisation religieuse, le faire c’est trahir le message originel, toute l’intronisation de Saul de Tarse devenu Paul tient à sa prétendue conversion sur le chemin de Damas.

Toute organisation qu’elle soit religieuse, politique, syndicale ou autre, tombe inévitablement dans le piège qui est de considérer l’organisation comme la chose la plus importante au monde, elle exige des accommodements et des sacrifices, y compris le fait de donner sa vie pour elle, l’élan originel est mis de côté pour plus tard, toujours plus tard, il faut pérenniser l’organisation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès