• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JC_Lavau JC_Lavau 24 décembre 2020 12:46

@Eric F. Pour avoir « des convictions », encore faut-il avoir travaillé et fouillé.

Or en milieu féodal universitaire, tu dois plaire à un patron, qui doit plaire à la bureaucratie qui attribue ou coupe les crédits. Précarité, précarité... Expérience en maîtrise de psycho : si tu as des curiosités qui inquiètent le prof, tu te ramasses des notes éliminatoires, ou une injonction de changer de section.

Par exemple en psycho judiciaire, tu dois prouver ta totale complicité avec les fraudes, abus et truquages qui y sont coutumiers.

Marion Tafani s’intéresse en vrai aux tactiques d’adultère chez les marmottes femelles  féminisme oblige  mais elle affiche en université qu’elle étudie les effets « du changement climatique » sur les marmottes. Cet hiver là, les marmottes souffrirent d’un enneigement énorme, et la mortalité des jeunes fut élevée ; mais les fanatiques crédules, là chez les photographes animaliers, se mirent à hurler que c’est la faute « du réchauffement climatique ! ». Inutile de rappeler que l’incrédule est immédiatement banni du forum, sous les hurlements de rage et de haine par les crédules.

J’ai donné l’exemple, et Jacques Duran en a donné d’autres, où l’équipe a obtenu des résultats, qui sont en clair dans le contenu de l’article, mais qui sont le contraire de ce qui est exprimé en « abstract » (résumé) et en conclusion. Or les décideurs qui coupent ou renouvellent les crédits ne lisent que le résumé et la conclusion, qui doivent flatter leurs consignes.

La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès