• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 janvier 08:51

Vous inversez les choses : la crise économique existait depuis 2008, les banques centrales essayaient vainement de colmater les brèches, et quelques stratèges ont eu l’idée de remplacer la destruction classique par les guerres du passé par une simulation intégrant tous les ingrédients traditionnels : « aux abris », « restez chez-vous », « couvre-feu », « dénonciations », « états d’urgence », mesures d’exceptions« , »empêchements d’exercer à des sommités", etc.

Le but ? Imposer un nouveau plan Marshall après que toutes ces opérations aient mis à genoux les états qui s’endettent pour supporter des charges inutiles et les acteurs de de l’économie réelle qui n’ont d’autre choix que d’emprunter pour financer leur redémarrage (s’ils le peuvent) ou créer de nouveaux outils de production pour remplacer ceux qui ont été détruits.

Il s’agit d’une guerre sans les militaires, ou du moins dans laquelle les militaires sont réduits au rang de supplétifs du maintien de l’ordre. Ce n’est pas une guerre entre états, mais entre classes sociales. Le plus triste est que les classes agressées continuent à espérer la protection de ceux-là mêmes qui les brutalisent sans ménagements.

C’est la crise de 29 qui était à l’origine de la seconde guerre mondiale, laquelle a été menée pour redistribuer les cartes, économique et géographique, et a débouché sur Bretton-Wood et Yalta. Aujourd’hui encore, c’est la crise qui a provoqué les mesures dont la pandémie était au mieux u prétexte. Ce n’est pas le confinement qui a provoqué la crise.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès