• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Adèle Coupechoux 11 janvier 20:46

Des logements vides, il y en a des tas dans les villes. Des entreprises publiques ou privées qui laissent leurs biens abandonné aux frais des contribuables.

Elles sont en ruine et c’est encore l’état qui doit intervenir pour qu’elles ne deviennent pas des dangers « publics »(chutes de matériaux divers et variés, substances dangereuses et polluantes laissées sur place, murs qui s’écroulent, etc...).

Au lieu de réhabiliter ces lieux pour une deuxième vie. Pourquoi pas des logements du cœur (cf les restaurants du cœur) en obligeant ces entrepreneurs indélicats à participer à ces rénovations ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès