• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


perlseb 11 janvier 16:20

Je partage totalement votre analyse, c’est la sociabilisation qui crée la soumission. D’ailleurs, pour sociabiliser, on ne met pas que sa liberté en parenthèse, on met souvent sa santé en jeu.

Comme c’est sympa d’offrir un verre, une cigarette ! Au contraire, comme c’est mal poli de refuser, mal vu. Et pareil pour la drogue quand on se retrouve « malgré soi » en face : le désir d’éviter la solitude à tout prix ne permet pas d’être trop regardant sur ses compagnons.

N’est libre que celui qui peut être seul, qui se moque complètement du qu’en-dira-t-on. Mais la « société » rejette les hommes libres, ils sont bien trop imprévisibles, pas assez malléables et ils ne cherchent pas à plaire en fin de compte. Ils sont eux-mêmes et ils sont en voie de disparition. Chercher à plaire, c’est se soumettre, c’est perdre sa liberté.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès