• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


I.A. 11 janvier 18:33

Très bon texte.

Mais comme vous le faites si bien comprendre, l’argent est le principal pouvoir de l’oligarque.

Or ce qui se rémunère peut se surenchérir, se marchander et se brader. Ce qui se vend peut devenir la propriété de n’importe qui, pour servir à n’importe quelles fins. Ce qui se chosifie peut aussi s’asservir, se contrefaire ou se louer... Ça donne sans conteste ces ténèbres que l’oligarque apprécie tant, où chacun peut devenir à la fois mercenaire et commanditaire, acquéreur et marchandise, employé et patron – délibérément ou malgré lui. Une décharge pleine de consciences enchaînées aux plus offrants et de libertés délinquantes.

Sans compter que dans l’exercice de ce triste pouvoir, il ne se fait pas que des amis. Il est donc logique d’augurer qu’à force d’organiser le chaos autour de lui, l’oligarque risque un jour de trébucher ou de prendre un mauvais coup – lui-même, comme ses proches.

Facile : les hommes et les biens qui ne brillent que dans l’obscurité se voient comme le nez au milieu de la figure…

Souvenez-vous de Tapie, de Messier ou de Ghosn, de Strauss-Khan ou de Madoff, entre autres.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès