• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Michel J. Cuny Michel J. Cuny 2 février 16:52

@Bertrand Loubard
Merci pour votre commentaire.
En réalité, bien sûr, je n’ai fait que reprendre ce qu’il y avait chez Ursula...

Mais la question des pronoms personnels m’a toujours intéressé... De sorte que mon premier roman publié (Une femme très ordinaire, Editions Paroles Vives, 1976) alterne le vouvoiement et le tutoiement à propos du personnage principal qui m’avait été inspiré par La Modification de Michel Butor. Chez lui, il s’agissait d’un homme, chez moi d’une femme. Lui n’utilisait que le vouvoiement. J’utilisais à la fois le vouvoiement et le tutoiement pour rendre compte du dédoublement qui peut intervenir entre ce qui se pense et ce qui se manifeste vers l’extérieur.

Je vous donne ce lien qui me rappelle évidemment bien des choses...
https://livrescunypetitdemange867999967.wordpress.com/2018/04/06/premier-article-de-blog/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès