• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


dixit 16 février 14:36

Quand il ne reste plus qu’une part de pizza pour douze personnes, ce ne sont plus les fourchettes qui sont utiles mais les couteaux !

Je dirais aussi qu’entre ceux qui n’ont rien à perdre face à ceux qui ont tout à perdre, je ne parierais même pas un Bolivar sur les ventrus.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès