• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Christian Christian 18 février 19:28

Le dépistage du coronavirus par voie rectale est désormais utilisé en Espagne. La Galice, une communauté autonome située au nord-ouest du pays, a commencé à pratiquer ce type de prélèvement pour détecter les patients positifs au Covid-19, a annoncé le 27 janvier la CTRVG, une chaîne de télévision locale relayée par Le Huff Post.

L’information a été confirmée par le ministre de la Santé galicien dans les colonnes du Correo. Le test Covid anal est pour l’instant réservée aux patients de la région qui sont intubés dans un état critique car ils «  ne peuvent recevoir de tests PCR nasaux  », a expliqué un porte-parole du ministère.

Pour l’instant, cette pratique n’est pas étendue à l’ensemble du territoire espagnol.

Une meilleure détection  ?

Des dépistages par écouvillon anal sont déjà réalisés en Chine depuis le mois de mars 2020 d’après le Global Times, un journal affilé au régime chinois. Ils concernent les sujets à risques et les voyageurs arrivant de l’étranger.

Selon Li Tongzeng, un médecin de l’hôpital You’an de Pékin, ces tests anaux permettent «  d’augmenter le taux de détection des personnes infectées  ». Ils seraient particulièrement efficaces pour identifier les personnes asymptomatiques ou légèrement infectées.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès