• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pierrot pierrot 24 février 11:41

Le pic de production d’hydrocarbure est variable car il est le reflet du niveau des ressources de ces dits hydrocarbures.

Mais ces ressources dépendent du prix d’achat de la ressource.

Lorsque le prix du pétrole augmente, les huiles de schistes deviennent rentables ainsi que les extractions en très grandes profondeur et d’autres origine (sables bitumineux etc.) mais à un cout d’extraction et donc de vente plus élevé.

C’est la même chose pour les métaux : zinc, cuivre, aluminium, uranium, fer, nickel etc. dont les ressources dépendent aussi du cout d’achat et de l’évolution technique.

Par exemple pour l’uranium aux prix bas actuels les mines ferment et le « pic » serait dans 40 ans, avec une augmentation du prix, les mines nouvelles s’ouvrent et le « pic » est de 60 à 80 ans, avec le recyclage de combustible MOX c’est plusieurs siècles, avec les surgénérateurs nucléaires c’est quelques milliers d’années, avec la fusion nucléaire c’est quelques millions d’années (lithium et tritium très abondants, quasi inépuisables.

ETC.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès