• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jonas Jonas 1er mars 13:25

« Mais la censure religieuse a toujours existé : Lorsque, par exemple, Baudelaire publiait Les Fleurs du Mal (1857), qui contenait des poèmes beaucoup plus audacieux qu’El Diablo, dont Les Litanies de Satan, la petite bourgeoisie et l’Église ont été offensées. Et les Fleurs du Mal ont été jugées et les poèmes en question ont été censurés. »

Par définition, toute société organisée est contre la liberté d’expression, sinon ce serait l’anarchie, tout dépend ensuite où on place le curseur.

Actuellement en France, sous la république maçonnique, des centaines de livres sont censurés. Le seul fait de les posséder chez vous peut vous valoir une amende ou une peine de prison.
Aujourd’hui, des Français sont incarcérés dans nos prisons ou réfugiés politiques à l’étranger, juste parce qu’ils ont écrit des livres.

La république maçonnique préfère louer le diable, la pédophilie, le mensonge, la cupidité, l’égoïsme, devant des millions de téléspectateurs que le Seigneur.

C’est la démonstration de la décadence de notre civilisation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès