• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


njama njama 6 mars 12:41

@Lonzine

Le Venezuela est sous le coût de sanctions (fallacieusement dites « internationales » ) depuis plusieurs années, de même que Cuba, la Bolivie, la Russie, l’Iran, la Syrie...
un embargo et sanctions que tous ses alliés se doivent d’appliquer sous peine de se retrouver eux-mêmes l’objet de rétorsions, de sanctions douanières de toutes sortes, d’ interdictions d’exportations, ou d’importations...

les États-Unis mettent toujours en exergue leur combat pour la démocratie, c’est un cheval de Troie car depuis des décennies ils sont bien plus créateur de misères, de pauvreté, de guerres envers tous les pays non-alignés (non-inféodés), que de richesses. L’Union €uropéenne éminemment atlantiste leur emboîte le pas.

La guerre c’est aussi « frapper l’économie d’un pays », et donc son peuple

2 septembre 2011
L’UE décrète un embargo sur les importations de pétrole syrien
Cet embargo entend porter atteinte au régime syrien, dont 95 % des exportations de pétrole sont achetés par l’Union européenne. Ces sanctions vont «  frapper la Syrie au cœur  », a commenté le ministre des affaires étrangères néerlandais, Uri Rosenthal, en marge de la réunion.
http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/09/02/l-ue-decrete-un-embargo-sur-les-importations-de-petrole-syrien_1566983_3218.html

En fait de frapper la Syrie, c’était frapper son économie, et donc «  le peuple syrien  » en tout premier lieu ...  !
pour info, 6 mois après le début des manifestations, à Alep en septembre 2011 il ne se passait absolument rien ...comment donc croire que cette révolution avait des bases populaires ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès